[1916/1917] Projet Grande Guerre – Patron

Recherche

Suite à la recherche d’inspiration, j’ai choisi de faire une jupe à la coupe plus 1917 à la ligne plus droite et éloigné des « crinolines de guerre ». Elle sera donc plus droite avec quelques godets, à taille haute avec bien entendu deux poches fantaisies.

C’est alors posé la question du patron. Moulage ou simple patron à suivre ? Le moulage aurait été une bonne idée, plus longue certes, et il aurait permis de m’exercer un peu. Cependant, j’avais depuis quelque temps l’envie de m’essayer à la coupe la plus immersive. Celle de reprendre un patron d’après les grandes planches des magazines type « Mode Illustrée« , pour ne citer que ce périodique. Travailler sur du patron d’époque incombe une maîtrise de l’art de la coupe, mais aussi de la connaissance de sa propre morphologie. Rien n’est plus difficile que d’adapter un patron fait pour une morphologie en particulier (ici 1916/1917) à celle contemporaine. Je me suis donc orientée vers les planches de De Gracieuse, désormais assez connu par la grande base de données que les Pays Bas propose.

Il me fallait donc trouver le modèle afin de pouvoir extraire le patron. J’en ai ressorti plusieurs dans les formes et coupes que je souhaitais, avant de faire mon choix. Bien que je pense que certaines seront quand même réalisé un jour.

Page sur les jupes et les dessous de corsages - Décembre 1916 - Même source (voir plus haut)
Page sur les jupes et les dessous de corsages – Décembre 1916 – Même source (voir plus haut)
Double page de jupe - Janvier 1917 - De Gracieuse
Double page de jupe – Janvier 1917 – De Gracieuse – Source

Agrandissement

Une fois le modèle choisi, vient l’heure de l’étude de la fameuse planche. Contrairement à ce que l’on peut penser, c’est relativement simple mais long. Tout est indiqué sur la feuille et un peu de déduction vous aidera. Etant frontalière française avec la Belgique, j’ai appris dès petite le néerlandais (un peu rouillé avec le temps), ce qui je l’avoue m’a quelque peu aidée. J’ai donc jeté mon dévolu sur la jupe centrale de la page « 1916 ». Pour agrandir, il faut deux indications majeures. Le numéro des pièces et le petit schéma de l’ensemble des pièces (présent sur la planche), histoire de ne pas vous trompez. Ici, on peut voir que les pièces de la jupe sont numérotées de 17 à 28 (Supplem : fig 17 – 28). Attention cependant lors de la recherche des pièces dans la planche, toutes les pièces n’y sont pas forcément. Comme on peut voir sur le petit schéma, le grand panneau possède des mesures données, ce qui indique qu’il n’est pas présent dans la planche.

Légende sous le modèle avec son numéro et les numéros des pièces et Visualisations des pièces
Légende sous le modèle avec son numéro et les numéros des pièces et Visualisations des pièces
Modèle choisi
Modèle choisi. On peut noter ces petites poches fantaisies en demi-cercle

Pour reporter les pièces sur la planche, je vous conseille de prendre un calque par dessus votre planche. Ainsi cela évite que votre planche devienne très vite sale et évitera également que vos traits soit mélangeais. Une fois les pièces toutes décalqués, je les aient ensuite décalqués sur une feuille A4 avec chacune leur numéro et le nom de la pièce. Puis ensuite agrandi par homothétie sur feuilles A2 avec la mesure de mon tour de taille corseté.

Après avoir décalqué toutes les pièces (dont le cache-corset), numéroté et annoté
Après avoir décalqué toutes les pièces (dont le cache-corset), numéroté et annoté
Vu avec la pochette de patron (Mise en page D&M)
Vu avec la pochette de patron (Mise en page D&M)

Je regrette aujourd’hui de ne pas avoir pris quelques photos durant le travail sur les patrons. J’espère que celui ci restera assez clair.

Laissez un mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s