Le nez dans la mousseline

Petit retour sur un projet qui traîne la patte depuis le mois de mars maintenant, et qui approche de la fin puisqu’une partie du projet est enfin fini ! Elle m’aura valu quelques déconvenues, notamment à cause de la matière mais elle est enfin là et j’en suis même assez contente.

La mousseline, c’est bien connu, est ultra vivante et elle fut un vrai challenge à travailler. J’ai du être ingénieuse au maximum pour couper tout les panneaux (surtout les panneaux dos puisqu’ils sont les plus grands) et j’ai trouvé la solution ! Du papier de soie en dessous de la mousseline, et elle ne bougera plus😀. Mousseline oblige, j’ai du tout monter en couture anglaise (depuis la découverte de cette couture, j’en suis devenu folle) mais au bout de plusieurs mètres autant dire qu’on a l’habitude. La sous-jupe qui est en coton, fut juste monté en couture ouverte plus surfile pour la sécurité.

Vu de face
Vu de face

Les plis plats furent sans doute la partie que j’ai le plus aimé. Ils sont formé sur un grand plis rond ce qui donne l’illusion d’un pan ajouté, alors que c’est bien un seul même pans qui forme le dos et la traîne. Les plis plats du bas, eux, m’ont donné un peu de fil à retordre surtout pour leurs finitions. Une fois les plis du haut formé, il devenait difficile de faire passer autant de matière et de volume (réellement posé à côté de la machine, on était perdu dans la mousseline). J’ai donc du trouver la parade, et les plis furent formé à la main avec une pose de biais eux même à la main en point glissé. Je pense devoir les consolider bientôt.

Vu de trois quarts
Vu de trois quarts

image_3 (5)

Vu de dos
Vu de dos

Pour les finitions de la jupe au bas, je voulais quelques choses de propre qui soit aussi rapide. Je souhaité également changer de l’ourlet classique. J’ai donc choisi de faire un ourlet mouchoir (roulotté) à la machine. Réellement, il m’a pris 4h pour les 6m à faire mais le résultat est plus que concluant. Peut être encore un peu grand mais je pense que ça va venir avec le temps. Pour la fente d’ouverture, c’est tout simplement un biais caché sur l’envers (biais de coton).

Petite pièce avant de passer sur la jupe - finition roulotté -
Petite pièce avant de passer sur la jupe – finition roulotté –

 

 

image_5 (3)

Détail de la ceinture de taille renforcé par de la toile
Détail de la ceinture de taille renforcé par de la toile

En conclusion, sur la jupe du moins, elle fut un vrai plaisir à travailler et j’aurai appris énormément dessus. J’ai également créé un board pinterest avec toutes les recherches faites pendant le déroulé du projet (il est toujours en cours). La prochaine étape est surement celle que j’attend le plus ! Le corset est en plein montage et j’attend déjà le moment où je pourrai le parer de toutes ses plumes blanches et noires. Je commence aussi à regarder du côté de la coiffe et du maquillage🙂

Pour revoir les débuts du projet, c’est ici😉

Laissez un mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s