Anastasia (1956)

anastasia-1956-tc-DI-to-L8

 

Récemment, j’ai pu voir Anastasia un peu par hasard. Je suis en quête constante de film sur la Russie Impériale (non, je n’ai toujours pas été dégoutté même après avoir bossé dessus pendant un an) de préférence en français et ce film était un peu perdu au fin fond d’internet. Il est malheureusement peu connu et a pourtant inspiré le grand classique de Dreamwork !

Réalisé en 1956 par Anatole Livtak, il relate l’histoire d’Anna Anderson. Une femme un peu perdu psychologiquement qui s’est faite passé pendant des années pour la grande Duchesse Anastasia Nicolaïevna Romanov et s’est même faite enterré avec ce nom (véridique !). Par rapport à l’histoire original, le film prend quelques libertés puisqu’elle est reconnu comme la véritable Anastasia par l’impératrice Douairière. Cependant, il reste très agréable à regarder et le soin apporté à l’atmosphère général est épatante ! Il existe deux versions de ce film, une en noir et blanc et la seconde colorisé.

263523vlcsnap2012072115h15m22s224

Années 50 oblige, le costume de cinéma primait par son grandiose et pas forcément par son respect historique. Avec ce film on oscille entre les deux. Il y a de nombreux costumes (femmes notamment) années 20 (l’histoire évolue en 1928) très bien reconstitués. Le parfait exemple vient d’une robe noir très Vionnet avec de longs pans dans le dos. Cependant, en regardant attentivement j’ai pu noté que certains costumes (bal principalement) avait une forme plus 50’s qu’années 20. Les poitrines en pointes c’est forcément plus 50’s que 1920, mais étrangement l’ensemble ce font bien dans la masse. Et petite surprise venant de l’impératrice douairière, celle ci ne porte que du 1900 ! Pour avoir étudiée également Maria Feodorvna après 1918, celle ci portait bien du 1900. Le respect est complet et ce fut assez courant pour les dames d’âges mur de continuer à porter une mode passé pendant quelques temps.

608825vlcsnap2012072115h17m20s160

1492274

Russie Impériale oblige, il y a une robe de cour présente vers la fin du film. Celle ci respecte plus ou moins les grandes lignes de ces robes tout en donnant un œil très 1950 et ça passe plutôt bien.

Conclusion, un film à regarder pour avoir une œil nouveau sur le cinéma et une autre vision du costume. Parfois un retour en arrière fait du bien🙂

703895vlcsnap2012072115h16m35s223

 

Laissez un mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s