Projet « Grande Guerre »

Je le savais d’avance, je n’aurai pas du faire de liste de projet. Je commence un nouveau projet qui n’était même pas prévu, c’est dire… Mais bon, on dira qu’un coup de cœur ne prévient pas et que nous ne somme qu’au mois de Mars ^^.

On quitte donc la renaissance anglaise, pour faire un méga saut dans le temps pour atterrir en pleine 1er guerre mondiale. Adieu les robes de luxe et bonjour l’austérité de la guerre. Encore que, quand vous lirez le descriptif on est pas si loin du luxe quand même. Je suis donc partie du modèle du magazine « La femme de France » d’Avril 1916. Personnellement, j’adore ce magazine. Les gravures y sont très détailler et les explications au top ! Ils ont même pensé à donner les métrages, et ça, ça fait très plaisir ^^.

226595_274759652657661_1733727985_n
Modèle extrait de « La femme de France » Avril 1916
Provenant de Gallica.

Je vais donc partir sur ce modèle, en taffetas bleu et mousseline blanche pour les manches. Les boutons seront surement recouvert (a ce propos, si vous avez un tuto pour le faire, je suis là) du même tissu que la robe. Et bien entendu, elle sera doublé. J’insiste bien, car il est primordiale de doublé pour moi. Le rendu est bien plus propre ! Pour le dos, par contre, je doute sur le système de fermeture. On verra, on y est pas encore !

5468
Corset de gauche : Corset de 1915/1917 exposé au MET
Corset de droite : German Ersatz Austerity Corset 1917 (le modèle du Jill Salen) provenant du Symington Collection of Corsetry, Foundation & Swimwear
timeline (2)
Timeline sur les corsets. Image provenant de « Bridge on the body« 

Pour ce qui est de la lingerie en général (corset, chemise de corps et peut être jupon). Je vais partir sur le corset 1917 du Corset : Technical & Pattern Historical de Jill SalenOn verra ce que ça va donner, mais je ne m’inquiète pas trop. Juste pour la mise à la taille.  La lingerie, j’ai trouvé plusieurs modèles dans « La femme de France » sur la même année et début 1917. Dur choix, mais j’ai au moins une idée. De plus, je me suis rendu compte que les matières, même pour la lingerie, reste noble. En effet, j’y ai vu nombre de crêpe de chine, de linon, mais aussi de mansouk.

Sans titre
De gauche a droite : Lingerie de 1917 en crêpe de chine ou organdi, Lingerie et chemise de nuit de Mai 1917, et cache-corset de 1916.
Elles proviennent toutes de « La femme de France » hebergé sur Gallica.

Pour découvrir un peu plus la mode de la Grande Guerre :

Une réflexion sur “Projet « Grande Guerre »

Laissez un mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s